Quels sont les traitements actuels de la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson peut être prise en charge par des traitements médicamenteux et non médicamenteux. Les traitements médicamenteux de la maladie de Parkinson visent à atténuer les symptômes, en compensant le manque de dopamine dans le cerveau. Il existe aussi un traitement chirurgical de la maladie.

Parole d'expert
Jean-Philippe Brandel, neurologue à l’Unité James Parkinson de la Fondation Rothschild à Paris
Quels sont les traitements actuels de la maladie de Parkinson ?

Aujourd’hui, il n’est pas possible de guérir de la maladie de Parkinson. Toutefois, cette maladie peut être prise en charge grâce à un traitement médicamenteux qui améliore la qualité de vie du patient en agissant sur les symptômes et grâce à des traitements non médicamenteux comme la kinésithérapie, l’ergothérapie ou l’orthophonie.

Puisque la maladie de Parkinson résulte d’une insuffisance de production de dopamine, les principaux traitements sont1 :

-    soit de la dopamine, sous forme de L-Dopa, une molécule que le cerveau transforme lui-même en dopamine,

-    soit un agoniste de la dopamine, une molécule mimant l'action de la dopamine en se fixant sur ses récepteurs cérébraux,

-    soit des IMAO (inhibiteurs de monoamine oxydase), des molécules qui bloquent l'enzyme dégradant la dopamine,

-    Soit des ICOMT (inhibiteurs de la catéchol-O-méthyl transférase), des molécules qui bloquent une autre enzyme dégradant la dopamine,

Enfin, il existe un traitement chirurgical, qui ne peut être indiqué que dans de rares cas particuliers. Il permet de mettre en place une neurostimulation, c’est-à-dire une stimulation électrique permanente du cerveau grâce à l’implantation d’électrodes. Ce traitement améliore de façon spectaculaire l'akinésie, la rigidité et le tremblement. Toutefois, cette intervention n’est pas anodine et présente certains risques d'effets secondaires : confusion mentale, troubles de la parole…

Parallèlement, des traitements non médicamenteux ou soins complémentaires peuvent aider le patient et ralentir l’évolution de la maladie1 :

-    la kinésithérapie et l'orthophonie, pour maintenir ou améliorer la mobilité générale et les possibilités vocales,

-    l'ergothérapie pour améliorer et préserver l'autonomie physique,

-    l'accompagnement psychologique, conseillé pour le patient comme pour ses proches.

 

1 - Haute Autorité de Santé, « La prise en charge de votre maladie de Parkinson », http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2008-09/gp_parkinson_10818_001_008.pdf

Newsletters

Mot de la semaine

L'akinésie est l'impossibilité ou la difficulté à initier des mouvements musculaires volontaires.

Actualités

Une équipe de recherche internationale a réussi à reproduire la structure...
Dans le cadre du traitement de la maladie de Parkinson, les exercices de...
Des chercheurs de l'Institut de neurosciences de Sheffield, au Royaume-...

Découvrez nos autres sites d'information sur les maladies liées au système nerveux central

Alzheimer-infos.eu
Dépression-infos.fr

La chaîne Lundbeck TV. Voir

Nota : le contenu de ce site est destiné à donner des informations. Il ne peut, en aucun cas, remplacer une consultation avec un professionnel de santé. Si vous avez des questions sur votre état de santé ou votre traitement, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.