Le dépistage précoce de la maladie de Parkinson est-il possible ?

Jean-Philippe Brandel, neurologue à l’Unité James Parkinson de la Fondation Rothschild à Paris

Le dépistage précoce de la maladie de Parkinson est difficile, comme nous l’explique Jean-Philippe Brandel, neurologue à l’Unité James Parkinson de la Fondation Rothschild à Paris.
Il existe probablement des signes précurseurs apparaissant avant les signes moteurs :
- anosmie (trouble de l’odorat entrainant une difficulté à sentir),
- constipation,
- troubles du comportement en sommeil paradoxal (cris, coups),
- dépression,
mais ils ne sont pas caractéristiques de la maladie.