La kinésithérapie peut-elle apporter un soutien aux malades du Parkinson ?

Les médicaments constituent le traitement de base de la maladie de Parkinson. Toutefois, la prise en charge de la maladie doit être globale et intégrer d’autres disciplines, en particulier la kinésithérapie1.

Parole d'expert
Jean-Pierre Bleton, masseur-kinésithérapeute à l’Unité James Parkinson de la Fondation Rothschild à Paris
La kinésithérapie peut-elle apporter un soutien aux malades du Parkinson ?

La rééducation par kinésithérapie vise à travailler le contrôle du mouvement, pour maintenir le tonus musculaire du patient et sa souplesse articulaire.

L’action du kinésithérapeute est personnalisée : il s’adapte aux symptômes, y compris les plus discrets, sur lesquels il est possible d’agir de façon précoce.

Le kinésithérapeute peut également conseiller des activités adaptées au patient : marche, natation, vélo, jardinage…

D’autres disciplines peuvent également être associées à la prise en charge du patient :

-    l’orthophonie, pour lutter contre les troubles de l’élocution ou de la déglutition,

-    l’ergothérapie, pour aider le patient à maintenir son activité quotidienne,

-    la psychologie ou la psychiatrie, pour un soutien psychologique du patient.

 

1 - Defebvre L. et Vérin M. La maladie de Parkinson : monographies de neurologie. Editions Masson 2006.

Newsletters

Mot de la semaine

L'akinésie est l'impossibilité ou la difficulté à initier des mouvements musculaires volontaires.

Actualités

Une équipe de recherche internationale a réussi à reproduire la structure...
Dans le cadre du traitement de la maladie de Parkinson, les exercices de...
Des chercheurs de l'Institut de neurosciences de Sheffield, au Royaume-...

Découvrez nos autres sites d'information sur les maladies liées au système nerveux central

Alzheimer-infos.eu
Dépression-infos.fr

La chaîne Lundbeck TV. Voir

Nota : le contenu de ce site est destiné à donner des informations. Il ne peut, en aucun cas, remplacer une consultation avec un professionnel de santé. Si vous avez des questions sur votre état de santé ou votre traitement, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.